Préserver le Patrimoine

            historique de Vouvant

>> En savoir plus !

La Tour  Mélusine

Nous vous invitons vivement à monter dans le haut de la tour de la fée Mélusine, donjon du château fort. C'est tout ce qui reste de la forteresse des Lusignan  dont nous vous avons raconté l'historique et la légende dans le chapitre : "Si Vouvant m'était conté..." et dans le livret "la Merveille de Vouvant ". C'est  la "Science" de Mélusine qui fît élever cette tour de 45m de haut par rapport au fossé !...

 

Elle a bien résisté aux épreuves du temps. Très robuste ce donjon était fait pour servir d'ultime refuge, d'ultime défense contre l'assaillant. Il possède plusieurs niveaux, chacun d'eux voûté en coupole. On accédait jadis au 1er étage par des échelles mobiles, retirées en cas de danger.... On monte aux étages supérieurs par un escalier hélicoïdal pris dans l'épaisseur du mur.

 

Sans doute au 1er étage y avait-il les celliers, au second niveau les habitations où l'on se réunissait, la grande chambre du sire et de son épouse ;  à côté un cabinet séparé où Mélusine faisait peut être ses ablutions secrètes, si on se prend à rêver !...

Il y avait aussi divers dortoirs et cuisines. Les gardes toujours prêts à intervenir étaient dans les chambres hautes. C'est en tous cas ce que nous pouvons en conclure  d'après l'Histoire des Seigneurs d'Ardres 1194-1203 (Pas de Calais).

 

Alors que la plupart des châteaux de cette époque sont de style Niortais (carrés avec des tours pleines à chaque angle), vous admirerez la forme exceptionnelle de notre tour ronde.

Lorsque vous serez tout en haut, là ou se tenaient jadis les guetteurs en armes, admirez la superbe vue panoramique sur le "bocage Vendéen".

Vouvant (du latin volvere) vous apparaîtra comme enveloppé par 2 petites rivières : la Mère et le Vent qui se rejoignent et nous offrent désormais, grâce au barrage construit au milieu du XXe siècle, le fameux lac de Mervent. Ce lac est particulièrement apprécié par les canards et autres poules d'eau sans oublier quelques pédalos et petits voiliers "Optimist "de l'école de voile toute proche.

 

La grande Forêt du même nom servit d'ermitage au père de Monfort. On y trouve encore la grotte où il vivait pieusement et d'où il vint  prêcher dans l'Eglise de Vouvant en 1716.

 

La Forêt de Mervent est habitée depuis l'époque celtique, comme en témoignent " la Pierre Levée", "La Pierre qui Vive", "Pierre Brune".

Les premiers propriétaires connus furent les Templiers  qui occupèrent  un château sur l'éperon rocheux de Mervent . Par la suite elle fut propriété de la seigneurie de Vouvant (qui s'écrivait Vouvent).

 

Aujourd'hui la forêt de Mervent - Vouvant  couvre plus de 5000 hectares où on peut admirer une végétation spontanée : hêtres, châtaigners, noisetiers, tilleuls, houx et merisiers. Outre une multitude d'oiseaux, les grands représentants de la faune sont surtout les chevreuils, cerfs et sangliers.

 

Encore plus loin à l'horizon et par delà la belle Forêt de Mervent, vous devinerez, par temps clair, Fontenay le Comte " La Ville des Beaux Esprits".

 

Nous vous souhaitons d'aller de découvertes en découvertes au pays de Mélusine. Et que les fées vous y accompagnent !...

Conception & photos : Mehdi Media - 85120 La Châtaigneraie - Tél.0611116152